TOMMY CASTRO

Tommy-Castro-2014WEBTHE DEVIL YOU KNOW
ALLIGATOR

L’ex Dynatones, découvert en Europe dans les années 1995, est devenu depuis des lustres une légende du blues rock, et nous a depuis No Foolin glorifié d’une kyrielle d’albums flamboyants, dont les plus remarqués: Live At the Filmore, Painkillers, Guitly Of love sont devenus des classiques. Et bien, ce pilier du label Alligator, entretient la flamme avec ce The Devil you Know. De nombreux amis sont venus en guest pour la circonstance. On y retrouver par exemple Mike Duke au piano et Jimmy Rugh à l’orgue sur le généreux  » Second Mind  » en plage deux. Mais aussi, Marcia Ball, Tab Benoit, Samantha Fish, Tasha Taylor, et les Holmes Brothers qui posent leur voix sur sept titres des treize que compose cet album. Coté guitares, Castro lui même bien sur, mais aussi Joe Bonamassa, Mark Karan et Tab Benoit. On rentre dans ce joyau comme dans du beurre, avec le titre phare qui baptise le projet. La suite est un tsunami de différentes influences, et de nouveaux rythmes cher à Tommy Castro. Un style un peu divergent du répertoire habituel, mais toujours fidele aux racines. Le surdoué de la six cordes puise ici dans la musique de la Nouvelle Orléans, dans le funk, et la soul, et y rajoute une bonne giboulée de rock. Il en retourne donc, un opus punchy et pimenté à souhait, ou en maitre Castro manie le chaud et le froid, la chèvre et le choux comme vous le sentez, avec une pléiade d’illustres invités. Un suc musical original qui tout en restant dans la tradition, nous gâte d’une potion musclée et sucrée par un surdoué du blues rock.

Joel Bizon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.