MITCH KASHMAR

WEST COAST TOAST
DELTA GROOVE

L’harmoniciste Mitch Kashmar fait partie de ces musiciens qui perpétuent le West Coast Blues, style  actuellement très en vogue générant plein de révélations. Mitch Kashmar est parvenu à s’imposer dans ce domaine qui se démarque des autres registres Blues sans coup férir. Entouré de musiciens chevronnés : le batteur Marty Dodson,  le bassiste Bill Stuve,  Fred Kaplan au piano et Monsieur Junior Watson à la guitare, Kashmar délivre un album qui tourne comme une horloge suisse. L’harmoniciste signe 6 des 11 titres. L’album débute par du Jump Blues mélangé de Rockin’ avec le détonant  « East Of 82Nd Street »,  bien dans l’esprit West Coast où la guitare et l’harmonica se conjuguent superbement donnant un cocktail explosif. « Too Many Cooks » de Willie Dixon balance à merveille sous l’impulsion de l’harmoniciste. Une véritable invitation à la fête ! Il nous offre une pétillante reprise de « Young Girl » d’Henry Glover où tout suinte de plaisir pour cinq minutes de bonheur. Mitch Kashmar passe la surmultipliée avec « The Petroleum Blues », un Rockin’ Blues avec une démonstration d’harmonica bien secondée par une voix sobre et les interventions de Fred Kaplan et Junior  Watson. Il poursuit « Mood Indica », un blues lent instrumental bourré de sensibilité, exécuté avec maestria. Autre compo avec « My Lil Stumptown Shack » interprété dans un esprit à demi rural et électrique avec un Junior Watson éblouissant. « Makin Bacon » virevolte de belle façon, bien entrecoupé par un gros break de guitare. Les musiciens prennent plaisir à jouer ensemble.  Autre excellente reprise avec « Alcohol Blues » de John Lee Williamson, tandis que l’album se termine avec l’instrumental « Canoodlin », titre délicat contenant tous les ingrédients du West Coast  Blues, chaque musicien se met sur le devant de la scène avec des solos de grande qualité qui mis bout à bout débouche sur un vrai bijou. Mitch Kashmar nous délivre ici un album de toute beauté, parfaitement produit et plein de maîtrise avec des musiciens talentueux. Du West Coast Blues qui atteint les sommets. Le label Delta Groove a le nez pour nous offrir de telles productions. Album qu’on peut acheter les yeux fermés, la jouissance est garantie. Un must.
Henri Mayoux
Paru dans le n° 46 de la revue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.